Rechercher
  • French Smile

La maison Cartier

Mis à jour : 1 févr. 2019

"Le joaillier des rois et roi des joailliers"

Toujours plus chic, toujours plus cher, toujours plus beau, la joaillerie occupe une place essentielle dans le monde du luxe.



Créée il y a plus de 150 ans, la maison Cartier est l’une des figures de proue** du luxe français.


Revenons sur les grandes dates qui ont marqué l'histoire de cette marque d'exception.



Les grandes dates & créations


1847 - Louis-François Cartier reprend l’atelier de bijouterie artisanale de son maître Adolphe Picard situé rue Montorgueil à Paris.


1856 - Premier achat de la princesse Mathilde, nièce de Napoléon Ier et cousine de l’empereur Napoléon III. La princesse aide la marque à atteindre une renommée de prestige.


1859 - Cartier s’installe au 9, boulevard des Italiens. En dix ans le petit atelier parisien attire l’attention d’une clientèle de renom et se hisse au rang de joaillier & fournisseur de la famille impériale.

L’impératrice Eugénie (femme de Napoleon III - Louis-Napoléon Bonaparte - le dernier monarque de la France) est sa cliente.



1888 - Cartier lance ses premières montres-bracelets pour femmes qui ravissent les dames de la haute société.


1898 - Le fils ainé d’Alfred, Louis Cartier (1875-1942), rejoint la maison. Il voyage beaucoup, cherchant pierres ou inspiration de par le monde.


Ici en 1922, Alfred Cartier et ses trois fils, Pierre, Louis et Jacques.

1899 - Cartier s’installe rue de la Paix, le quartier de la place Vendôme connue pour être le centre mondial de la mode et du luxe .



1902 - Ouverture de Cartier Londres au 4 New Burlington Street, sous la direction de Pierre Cartier (1878-1964), deuxième fils d’Alfred. L’ouverture coïncide avec le couronnement du roi Édouard VII.



1904 - C'est une grande année pour la maison Cartier qui obtient deux brevets de fournisseur officiel, le premier délivré par le roi Édouard VII d'Angleterre et le second par le roi Alphonse XIII d'Espagne. En 1905, c'est au tour du roi Carlos Ier du Portugal d'accorder ce même brevet à Cartier, qui confirme alors sa position de marque prestigieuse.

1907 - Départ de Pierre Cartier pour New York. Première exposition à Saint-Pétersbourg à l’Hôtel d’Europe. Le tsar Nicolas II de Russie accorde à Cartier un Brevet impérial.




1910 - Pierre Cartier vend le diamant bleu Hope à une cliente américaine, Evalyn Walsh McLean.


(Ce diamant a une longue histoire. Acheté au marché aux diamants de Golconde en Inde, le diamant est rapporté en France par le voyageur Jean-Baptiste Tavernier qui le vend à Louis XIV. Il sera dérobé en 1792 lors du vol des joyaux de la couronne de France et réapparait vingt ans après... )




1911 - Jacques Cartier se rend en Inde pour assister au Durbar** de Delhi et dans les pays du golfe Persique.


(** Durba : « cour » en hindi, sont des rassemblements qui ont eu lieu en 1877, 1903 et 1911 pour marquer l'avènement d'un empereur ou d'une impératrice des Indes dans le cadre de l'empire britannique)



1912 - Le conseil de la ville de Paris offre au tsar Nicolas II l’oeuf impérial Cartier (aujourd’hui exposé au Metropolitan Museum of Art à New York).



1914 - Apparition de la première « panthère » : onyx de forme et pavage de brillants ornant la lunette d’une montre-bracelet ronde pour dame. Brevet accordé par le duc Philippe d’Orléans.




1917 - Transfert de Cartier à New York au numéro 653 Cinquième Avenue, Pierre Cartier a obtenu la résidence Morton F. Plant en échange d’un collier de deux rangs de perles fines.

Premiers dessins de la montre Tank.



1924 - Création de la bague et du bracelet « Trinity - trois anneaux » réunissant trois ors de couleurs différentes. Le poète Jean Cocteau, après avoir imaginé les formes « saturniennes » demande à son ami Louis Cartier de la réaliser.


Outre la référence à la Trinité chrétienne, les trois ors de la Trinity sont associés aux sentiments d’amitié, d'amour et de fidélité. Une interprétation qui explique pourquoi cette bague est souvent choisie comme alliance ou comme signe d’engagement.




1925 - Participation à l’Exposition internationale des arts décoratifs et des industries modernes au pavillon de l’Élégance à Paris en compagnie des grands couturiers.


1942 - Création du bijou « L’Oiseau en cage » pour symboliser l’occupation. En 1944, la broche « L’Oiseau libéré » sera conçue pour célébrer la libération.



1949 - Le duc et la duchesse de Windsor achètent à Paris une broche motif « panthère » en platine sur un saphir cachemire cabochon de 152,35 carats. Elle sera rachetée pour la collection Cartier en 1987.




1953 - La version cinématographique de «Gentlemen prefer blondes» voit le jour. Marilyn Monroe cite Cartier dans la chanson emblématique du film « Diamonds are girl’s best friends ».






1956 - À l’occasion de son mariage avec le prince Rainier, la princesse Grace reçoit de nombreux bijoux signés de la maison dont sa bague de fiançailles.




1969 - Cartier fait l’acquisition d’un exceptionnel diamant poire de 69,42 carats qu’il revend à Richard Burton. Ce dernier l’offre à Elizabeth Taylor : le fameux diamant Cartier devient le Burton-Taylor.



1970 - Création pour Cartier New York du bracelet à vis « Love Bracelet ».




1970 - le terme « Tutti frutti » fait son apparition. Nom donné au style unique apparu vers 1920 mêlant saphirs, rubis et émeraudes qui deviendra l’un des éléments majeurs de l’art de Cartier. Ces créations sont inspirées des nombreux voyages en Inde de Jacques Cartier après qu'il eut pris en 1906 la direction de la succursale londonienne.




1974 - Pour le film « The Great Gatsby » de Jack Clayton, avec Robert Redford et Mia Farrow, Cartier met à disposition une grande partie de sa collection de bijoux Art déco.


...


De nos jours, la marque s'appuie sur cet incroyable héritage tout en mettant l’innovation au coeur de toutes ses créations. La maison crée des bijoux & des montres mais aussi des sacs & d'autres accessoires haut de gamme.



Pour aller plus loin





Et vous, quelle est votre création Cartier préférée?

Become a member of our community & leave us a comment below.



38 vues
French smile Emilie Saint-Pé
  • Grey Instagram Icon
  • Gris Facebook Icône