Rechercher
  • French Smile

Ma première dégustation de vin!

Mis à jour : 21 oct. 2019




Avez-vous déjà participé à une dégustation de vin?

C’est une experience unique qui répondra à toutes les questions que vous vous posez & vous fera découvrir les principes de base : sentir le vin, le goûter, le servir.


Lors de cet événement nous avons dégusté trois vins :

  • Un Sauvignon blanc

  • Un Chardonnay

  • Un rouge Bourgogne


Comment tenir son verre à vin?


Avant de nous lancer dans la dégustation nous avons appris à tenir notre verre de vin.

Vous me direz, il n’est pas bien difficile de tenir un verre! Détrompez-vous, il y a des règles à suivre.


Vous devez tenir le verre par sa tige (non par le calice - pour éviter de chauffer le vin) avec votre pouce, votre index et votre majeur. Vos doigts doivent être positionnés sur la moitié inférieure de la tige et votre majeur doit se trouver juste au-dessus du socle. Quant à votre petit doigt et votre annulaire, ils doivent reposer naturellement sur le socle.


Une photo vaut mieux qu’un long discours!


Une autre règle d’or lorsque vous participez à une dégustation de vin : évitez de mettre du parfum, de fumer, de boire du café ou de manger des aliments fort comme l’ail.



Quel verre pour quel vin?


Saviez-vous que la forme du verre doit être coordonnée au caractère du vin?

Le verre a une influence sur le goût.


Par exemple le verre à vin blanc standard doit avoir une forme légèrement conique. Cela intensifie les arômes et permet de faire tourner le vin dans le verre pour l’aérer en libérant les arômes.




À quelle température doit-on servir le vin?


Là encore, ça dépend! Tous les vins ne se dégustent pas à la même température de service. Les basses températures font ressortir l’acidité et la fraîcheur d’un vin quand une température plus élevée adoucit les tanins et révèle mieux les arômes.



Je pourrais vous parler de l’aération, des différentes carafes, des vins jeunes ou matures, de la conservation… mais entrons dans le vif du sujet : la dégustation!



Les étapes de la dégustation :


1 - SENTEZ


Cette étape se fait en 2 temps :


  • le premier nez: sentir le vin pour verifier qu’il n’y ait pas de problème majeur.

  • deuxième nez: c’est le moment de faire tourner votre verre pour libérer les arômes.

Apprendre à distinguer les arômes est une des étapes les plus difficiles de la dégustation qui requiert du temps et de la pratique.

Il faut familiariser son nez à la richesse des odeurs et des arômes existants.

Quels arômes reconnaissez-vous?



Odeurs animales :

Venaison, cheval, cire d’abeille, cuir, musc..

Odeurs boisées :

Cèdre, chêne, eucalyptus, liège, mousse, pin, sous-bois, thuya, teck…

Odeurs minérales :

Craie, fer, iode, pétrole, pierre à fusil, terre…

Odeurs empyreumatiques :

Amande, grillée, cacao, café, caramel, chocolat, fumée, goudron , pain grillé…

Odeurs épicées :

Epices : anis, cannelle, clou de girofle, coriandre, cumin, gingembre, muscade, poivre noir, safran, vanille…Plantes aromatiques : basilic, citronnelle, estragon, menthe, réglisse, romarin, sauge, thym…

Odeurs florales :

Fleurs du jardin : camomille, géranium, iris, muguet, violette…Fleurs d’arbustes : aubépine, chèvrefeuille, jasmin, rose…Fleurs d’arbres : fleurs d’oranger, magnolia, tilleul…

Odeurs fruitées : odeurs de tous les fruits possibles.

Agrumes : citron, orange, pamplemousse…Baies : cassis, fraise, framboise, groseille, mûre…Fruits à coque : amande, noisette, noix…Fruits du verger : abricot, cerise, pêche, poire, pomme…Fruits exotiques : ananas, banane, melon, pastèque…

Odeurs végétales :

Végétaux frais :ail, artichaut, bourgeon de cassis, buis, céleri, herbe, lierre, rhubarbe, poivron…Végétaux secs : foin, paille, tabac blond ou brun, thé noir ou vert, vétiver…Champignon : bolet, levure, truffe…

Odeurs lactiques :

Beurre, crème, fromage, lait…

Odeurs révélant un défaut :

Alcool, beurre rance, bouchon, caoutchouc, croupi, moisi, œuf pourri, poussière, soufre, savon, vernis à ongle, vinaigre…


2 - DÉGUSTEZ


La dégustation se déroule en trois étapes :


  • l’attaque : c’est la première gorgée. Les papilles gustatives peuvent distinguer 4 saveurs : acide, sucré, salé, amer.

  • le milieu de bouche : on va prendre une gorgée que l’on fait tourner dans la bouche, comme si on mâchait le vin. Cela permet de mieux appréhender le goût du vin et de préciser la saveur dominante.

  • la finale : est-ce que le vin reste en bouche ou est-ce que le goût se disperse rapidement. Un vin qui dure en bouche va être plus complexe et de plus grande qualité.

Et maintenant, à vous de "déguster"!




"Qui sait déguster ne bois plus jamais de vin, mais goûte des secrets." Salvador Dali

Et vous, avez-vous déjà participé à une dégustation de vin?

Become a membre of our community & leave us a comment below.



Si vous souhaitez participer à une dégustation de vin à Hong Kong je vous conseille :

www.mroblettegeres.com


0 vue
French smile Emilie Saint-Pé
  • Grey Instagram Icon
  • Gris Facebook Icône